Traque des ADF à Beni : L’armée invite la population à se méfier des “intox” sur les réseaux sociaux

Ecouter cette information
545 Vues

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC ), appellent les habitants à garder leur confiance aux éléments de l’ordre dans la traque des ADF à Beni au Nord-Kivu et une partie de l’Ituri. A en croire le porte-parole des opérations Sokola 1, les troupes engagées sur terrain sont déterminées à mettre fin à l’activisme des rebelles de l’Allied Democratic Forces (ADF ).

Pour arriver à ce résultat, le lieutenant Antony Mualushayi souhaite voir la population ne pas se fier à certaines informations sur les réseaux sociaux. Car dit-il, c’est dans l’objectif de coaliser les efforts dans l’éradication de cette force négative.

” La population doit nous faire confiance, la population doit boucher les oreilles aux intox dans les réseaux sociaux , dans d’autres médias, à travers d’autres personnes. Il n’y a pas deux armeés en République Démocratique du Congo, nous travaillons pour le bien-être de notre population. Au finish, celui qui gagne c’est le Congo. Nous devons tous travailler pour le Congo parceque nous n’avons pas un autre pays”, explique-t-il.

Pour rappel, les opérations militaires de traque des ADF ont été lancées en octobre 2019 par les FARDC. Depuis lors, plusieurs bastions des assaillants sont passés sous le contrôle de l’armée régulière.

Toutefois, selon le Général Jacques Ychaligonja , les combattants ADF cherchent à récupérer leurs anciennes positions. C’est ainsi qu’ils déstabilisent parfois certaines agglomérations pour tenter de désorienter les troupes des FARDC sur terrain.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Afriquinfo vous interdit totalement de copier le contenu de son site web