Sauts-de-moutons : contrairement au gouvernement, les chinois annoncent la fin au mois d’avril

Ecouter cette information
333 Vues

Le gouvernement de la République, à travers le vice-premier ministre en charge de budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke, avait annoncé la fin des travaux de construction des sauts-de-mouton pour le mois de juin 2020. Étant donné que les travaux qui étaient aux arrêts ont de nouveau repris après la visite d’inspection de ces chantiers par le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Travaillant nuit et jour, les chinois de la société CGCD à qui l’on a confié la construction de saut-de-mouton au croisement des avenues Libération (ex 24 novembre) et le boulevard du 30 juin, estiment qu’ils finiront la construction de cet ouvrage au mois d’avril. Car, à l’heure actuelle, 80% des travaux sont déjà terminés.

C’est lors de la visite surprise de leur ambassadeur en RDC, Zhu Jing, le samedi dernier, que le représentant de cette entreprise l’a confirmé au diplomate qu l’a, ensuite relayé via son compte Tweeter.

“Sur le chantier du saut de mouton au carrefour Av Libération et Bd 30 juin à Kinshasa, prise en construction par l’entreprise chinoise CGCD, 80% des travaux sont terminés.58 emplois locaux ont été créés. La fin des travaux est prévu en avril 2020”.

Débutés il y a un an, les travaux de construction de ces sauts-de-moutons, qui entrent dans le programme d’urgence de 💯 premiers jours du chef de l’État, ont connu un retard suite à l’opacité dans la gerence des finances allouées à cet effet. Le Président de la République avait chargé le gouvernement à travers la vice-primature de la justice, d’ouvrir une enquête afin que les entreprises concernées dans le détournement de fonds, répondent de leurs actes devant la justice. Ce qui a conduit, la semaine dernière, à l’interpellation du DG de Safricas Congo S.A, David Blattner.

Liévin LUZOLO

Afriquinfo vous interdit totalement de copier le contenu de son site web