Regain de tueries à l’Est de la RDC:”…On a connu le pire que ça “(Gilbert Kankonde)

Gilbert Kankonde, VPM

Ecouter cette information

Le ministre national de l’intérieur en République Démocratique du Congo (RDC) est revenu sur la situation sécuritaire à l’est du pays. Gilbert Kankonde a, lors de son intervention à la TV5monde, indiqué que les opérations amorcées par les forces de sécurité ont produit des résultats “satisfaisants” dans la sécurisation des civils.

Cepandant, regrette Gilbert Kankonde, il y a eu regain des tueries de la population. Il pense que les assaillants s’attaquent ,ces jours, aux entités éloignées.

A lire aussi:  RDC : Martin Fayulu et Théodore Ngoy visés par une plainte

“C’est une réalité mais on a connu le pire que ça. Maintenant, c’est une sorte de geurilla… ils choisissent peut-être des quartiers un peu éloignés. En suivant la position de nos forces armées, ils essayent de frapper. Ils font des victimes que nous déplorons mais ils frappent pour démoraliser, pour encore une fois rependre la peur”, a-t-il déclaré.

Notons que l’est de la RDC transverse une période particulière caractérisée par les massacres des civils principalement au Nord-Kivu et en Ituri. Des civils périssent au quotidien suite à l’activisme des groupes armés dont les miliciens CODECO, Chini ya Kilima ou encore les rebelles ADF.

A lire aussi:  RDC: 5000 tonnes de maïs du Service National immobilisées au centre de production faute des moyens

Le centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) a ,par exemple, expliqué qu’au moins 3500 civils ont été tués par les présumés ADF en 6 ans.

Dieubon Mughenze