RDC : voici les causes du départ précipité de Félix Tshisekedi de la réunion du conseil des ministres

Félix Tshisekedi Président RD congolais ©photo de tiers

Ecouter cette information
984 Vues

La présidence de la République fixe l’opinion sur le départ précipité du Chef de l’Etat au conseil des ministres de ce vendredi 26 Juin 2020. Cette absence a alimenté plusieurs versions et controverses sur la toile.

Le cabinet du président a publié tard dans la soirée du vendredi une mise au point dans laquelle il dément tous les messages faisant état d’un incident survenu au cours de la trente-septième réunion du conseil des Ministres de ce vendredi, incident qui aurait mis fin brutalement à la dite réunion.

Dans cette mise au point, le cabinet du président de la République dément cette version et précise que le chef de l’état était appelé à une autre réunion.

« Devant participer à la réunion Extraordinaire des chefs d’Etats africains, membres du Bureau de l’Union africaine, tenue par visioconférence ce même après-midi du 26 Juin 2020, le Président de la République s’est trouvé devant un cas d’empêchement » précise ce document signé par le directeur de cabinet à.i Désiré Cashmir Kolengele.

Par conséquent ,poursuit le document, le chef de l’état a légué à son Excellence Monsieur le premier ministre, chef du gouvernement, le pouvoir de présider et de terminer la réunion du conseil des ministres.

Ce vendredi, plusieurs personnes ont allégué que Félix Antoine Tshisekedi a brutalement quitté la réunion suite à l’attitude du Vice-premier ministre de la Justice qui aurait transmis des documents sur les trois propositions de l’appareil judiciaire sans l’aval du conseil des ministres.

Chris Lumbu

Afriquinfo vous interdit totalement de copier le contenu de son site web