RDC: voici la suite réservée aux mandataires de la Gécamines et de la SNCC nommés depuis une année

Un Engin de la SNCC. Photo de tiers

Ecouter cette information
1 211 Vues

Quelques jours après l’arrivée du nouveau président à la tête du pays, Félix Tshisekedi avait rendu public des ordonnances présidentielles nommant les nouveaux dirigeants à la Société Nationale de Chemin de Fer du Congo (SNCC) ainsi que de la Générale des Carrières des Mines (GECAMINES).

Depuis lors ces ordonnances tardent d’exécution vu les jours déjà consommés que les nouveaux promus n’ont pas toujours occupé leurs nouveaux postes de travail, chose qui ne cesse de susciter des différentes manières d’interprétations.

A retenir et qu’après la publication des ordonnances présidentielles du mois de juin en cours, nommant des nouveaux mandataires dans d’autres entreprises publiques, des sources gouvernementales précisent que les deux premières ordonnances dont une de la SNCC et l’autre de la GÉCAMINES ont eu la chance d’être reconduites.

Selon ces sources, à la GÉCAMINES, les choses semblent déjà avancées quand on sait que le secrétaire général s’arrange déjà pour une possible remise et reprise entre les entrants et les sortants.

Dans une note du secrétariat général de la GÉCAMINES, Ngele Masudi, chef de l’administration de l’entreprise, demande la mise à jour du document de remise-reprise entre les mandataires sortants et ceux entrants et instruit les directions (Top 20) et les représentations de la Gécamines de transmettre en urgence leur état des lieux à déposer au plus tard mardi 16 juin 2020 au secrétariat général.

Pour mémoire, le Chef de l’État avait nommé par ses ordonnances, Sama Lukonde et Albert Yuma, respectivement Directeur général et Président du Conseil d’administration à la GÉCAMINES et la SNCC Gabriel Kyungu wa Kumwanza qui a déjà reçu sa notification d’exercer sa fonction de PCA et Fabien Mutomb, Directeur général.

Jean Paul Tshimanga

Afriquinfo vous interdit totalement de copier le contenu de son site web