RDC: Vers la prolongation de l’opération d’enregistrement des détenteurs des numéros matricules ?

Ecouter cette information

Débutée depuis le 10 Mars dernier, l’opération d’enregistrement des agents et fonctionnaires détenteurs des numéros matricules pourrait être prolongée.

Invitée du Magazine Le Débat sur Top Congo FM ce mardi 29 septembre, la Ministre de la Fonction Publique, Yolande Ebongo n’a pas exclu cette possibilité.

“Tous ceux qui ont des numéros matricules doivent être déclarés”, a-t-elle martelée.

Et de poursuivre :

“Notre objectif est d’avoir un fichier maîtrisé pour le déclarer dans le budget 2021. Nous voulons mettre fin à cette histoire de monstre à plusieurs têtes. Il y a des doublons parfaits et imparfaits, des personnes qui sont payées dans plusieurs secteurs”.

A lire aussi:  Congrès UNPC : vers la ténue de l'élection à Moanda

Pour arriver à enregistrer tous les détenteurs des numéros matricules, Yolande Ebongo indique :

“J’ai mis en place (Opération) Frappe, qui est une Commission qui nettoie le fichier de l’Etat afin d’examiner au cas par cas les dossiers de NU”.

Tout en se félicitant de la budgétisation de plus d’un million d’agents, la ministre de la Fonction Publique déplore tout de même le fait que “plus de 800 mille personnes ont obtenu les numéros matricules, je n’ai identifié qu’une centaine de milliers”.

A lire aussi:  Tshopo: Recrudescence des assassinats à Kisangani

Elle reste néanmoins convaincue que “le traitement du fichier du personnel permettra au gouvernement de récupérer tout l’argent qui flotte chez les fictifs”.

Pompon BEYOKOBANA