RDC : Un acteur de la société civile recadre Franck Diongo sur sa plainte contre Joseph Kabila

L'ex-président Joseph Kabila à l'occasion de la rentrée parlementaire de septembre au sénat ©Photo sénat RDC

Ecouter cette information

Les réactions fusent de partout sur la plainte contre le président honoraire de la République Démocratique du Congo et sénateur à vie, Joseph Kabila Kabange.

Pendant que les uns soutiennent la démarche, d’autres par contre estiment que l’important serait de se focaliser sur les attentes de la population.

Simon Mukenge, coordinateur de la plateforme Lutte pour l’Unité du Congo (L.U.C), une structure de la société civile a, au cours d’un échange accordé à election-net.com, ce mercredi 07 octobre 2020, à Goma, apporté la réplique qu’il juge mesurée, adressée aux initiateurs de ladite plainte et particulièrement à Frank Diongo.

Cet acteur de la société civile, souligne que ce sont juste ”des intentions” qui conduisent Franck Diongo à porter plainte contre l’ancien président de la République Joseph Kabila.

Car selon lui, un tel acte n’est nullement une formule d’excellente opposition, non plus un soutient indéfectible à l’actuel président Congolais Félix Tshisekedi, moins encore une aide consistante au peuple Congolais.

A lire aussi:  RDC: Ce que Martin Fayulu a dit à ses interlocuteurs!

”Votre proposition de plainte est irrationnelle, impopulaire, aux formes de populisme…”‘, a-t-il indiqué à election-net.com.

”Votre vitesse sur la plainte serait d’une bonne lecture si vous-même aviez pris l’initiative de reprocher l’actuel président Félix Tshisekedi sur son système de gouvernance installé dont le désespoir populaire ne plus à chercher sa référence , ou carrément l’aider comme Katumbiste”, précise-t-il.

Trahi par son passé ?

”Hier Katumbi, aujourd’hui Félix, c’est un signe vrai de la trahison sans commune mesure”, a-t-il révélé.

En outre, Simon Mukenge demande au concerné de se focaliser sur sur les rappels au president Félix Tshisekedi en rapport avec les attentes si fortes du peuple.

”Si vous pensez que Kabila a mal géré notre pays, soit à la manière authentique carnet d’adresses d’actions populaires de Félix pour mériter les applaudissements du peuple Congolais, prenez alors un nombre de filets pour pêcher et cela risquerait de vous prendre sous les eaux du fleuve Congo, précisément à la chute de Kamimbi au maniema”, a-t-il indiqué.

A lire aussi:  RDC: Une ONG exige le gel des avoirs de l'homme d'affaires Dan Gertl

Enfin, il a rappelé que l’important serait de se mobiliser pour un travail citoyen, celui de dire à Félix Tshisekedi ce que l’on attend de lui et surtout l’impatience du peuple vis-à-vis des promesses d’actions aux intérêts de la République Démocratique du Congo

”En la place de cette plainte, un jeu de populisme, prenez les priorités des priorités telles que : – nous sommes chômeurs ; – nous sommes tués ; – les infrastructures de base ; – les dépassements budgétaires à la présidence”, a-t-il conclu.

Prince Bagheni, à Goma