RDC/Mai-Ndombe: le projet de budget exercice 2020 jugé recevable

335 Vues

C’est au cours de la plénière de ce vendredi,29 Novembre 2019 tenue à Inongo que les élus provinciaux de cette entité ont opté pour la recevabilité du projet de loi relatif au budget de la province exercice 2020.

Ce projet de loi arrêté à 137 546 206 159 Fc présenté en équilibre, en recettes et dépenses a convencu 18 députés provinciaux sur les 19 présents dans la plénière contre une abstention sur le total des 21 élus provinciaux que comporte cette assemblée provinciale. Lors de sa réplique aux nombreuses préoccupations des représentants du peuple, le vice gouverneur de cette entité a par ailleurs rassuré aux élus du peuple que son gouvernement va ouvrir un compte receveur. Ce, afin de canaliser toutes les recettes encaissées dans sa province, de lutter contre l’évasion fiscale qui a baissé les prévisions des recettes de son ressort à 40% , sur la mise en écart des certains services générateurs des recettes tels que celui des sports et loisirs. Mais aussi la localisation, la construction des infrastructures de base et la réhabilitation de celles qui existent permettant ainsi le désenclavement des territoires.

Me Jack’s Mbombaka Bokoso précise aussi que pour l’année 2020, l’exécutif provincial améliorera le cadre de vie et les conditions sociales de la population par la baisse du niveau de pauvreté. Ce, en s’appuyant notamment sur la relance de la production agricole des cultures vivrières et pérennes, la bonne gouvernance forestière tout en luttant contre les tracasseries sur toutes ses formes.

Interviewé par le reporter de afriquinfo.com, le président de l’Assemblée provinciale du Mai-Ndombe a souligné que la recevabilité de cet projet de loi permettra à la commission technique Ecofin de son institution de faire, endéans 8 jours, le toilettage et des réaménagements avant l’adoption en plénière puis le disposer à l’exécutif provincial à titre d’un outil de travail pour poser les actes palpables et surtout à impact visible à travers toutes les Entités territoriales décentralisées.

“J’exhorte par la même circonstance le gouvernement central de libérer les plus de 94% des recettes lui émanant afin d’accorder la chance du décollage au gouvernement provincial du Mai-Ndombe”, a éclaircit Léonard Makambo Ovil’oshwe.

Par ailleurs, un des élus provinciaux de l’opposition rejette la décision de la plénière sur la recevabilité de ce projet d’édit pour la simple raison que l’exécutif provincial n’a pas répondu clairement et nettement à toutes les questions lui posées par les élus provinciaux.

“Mon souhait le plus ardant est que le gouvernement provincial nous prouve sa compétence pour la gestion de cette province car j’ai l’impression que le Mai-Ndombe n’existe pas jusque là”, a déclaré le député Roger Coco Pembe, élu MSR/Lamuka du territoire de Mushie.

Blaise Mabala Mufu / Inongo

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Aucun vote pour le moment! Soyez le premier à noter cette information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.