RDC: Lubaya appelle à la démission ou révocation du VPM de la justice après une faute grave

Le député national Claudel Lubaya. Photo de tiers

Ecouter cette information
266 Vues

De réactions fusent de partout après la révélation de la lettre transmise au bureau de l’assemblée nationale par le VPM de la Justice, Tunda Ya Kasende portant les observations du gouvernement sur les propositions de lois organiques de Minaku-Sakata.

Pour André Claudel Lubaya qui s’insurge en faut, appelle l’auteur de ladite lettre, à la révocation ou  à la démission pour avoir transmis ce document sans les avis non validés par le gouvernement, c’est qu’il appelle selon lui “faute grave”.

“En transmettant en catimini au Parlement des avis non validés par le Gouvernement sur les propositions de loi controversées, le Ministre de la justice a commis une faute grave aux devoirs de sa fonction” a twitter Lubaya

Selon ce Député National, la confiance étant rompue, “il devra soit démissionner soit être révoqué” poursuit-il.

Rappelons que, la 37e réunion extraordinaire du conseil des Ministres, présidée par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi n’a pas connu sa fin comme à l’habituelle ce vendredi 26 juin suite aux révélations d’une lettre transmise à l’assemblée nationale par le Vice Premier Ministre de la Justice et garde sceaux, Célestin Tunda Ya Kasende sur l’avis du gouvernement sur le trois propositions de lois organiques de deux cadres de sa plate forme électorale (FCC) alors que le gouvernement n’avait pas donné son aval.

Jean Paul Tshimanga

Afriquinfo vous interdit totalement de copier le contenu de son site web