RDC/loi Minaku : “Je sais que jamais le Chef de l’Etat ne pourra signer une loi qui fâche la Constitution” ,rassure Lucain Kasongo

Le député national Lucain Kasongo président de la commission PAJ à l'Assemblée Nationale © presse AN

Ecouter cette information
239 Vues

La commission Politique administrative et juridique (PAJ) de l’Assemblée nationale examine les propositions de loi initiée par les honorables Aubin Minaku et Gary Sakata. Selon le président de la commission PAJ, le député Lucain Kasongo, les travaux de ce vendredi 26 juin ont consisté à entendre les réponses des auteurs de ces lois par rapport aux préoccupations soulevées par les députés, à examiner la conformité de ces lois à la Constitution pour voir s’il y a une disposition ou article qui énerve les lois de la République.

“L’Assemblée nationale et les commissions travaillent sur base de la Construction et le Règlement intérieur. Jamais nous pouvons faire un travail qui va à l’encontre de ces deux lois. Jamais nous allons arracher l’indépendance de la justice. La population doit rester calme parce que le processus du vote d’une loi ne s’arrête pas à l’Assemblée nationale. Le Sénat doit aussi l’examiner avant de l’envoyer au Président de la République. Je sais que jamais le Chef de l’Etat ne pourra signer une loi qui fâche la Construction”, a déclaré le député Lucain Kasongo.

Il sied de rappeler que ces trois propositions de loi des deputés nationaux Aubin Manaku et Garry Sakata, visant la réforme judiciaire, ont été à la base des manifestations violentes des partisans de l’Udps autour du Palais du peuple, siège du parlement congolais. Ces derniers ont exigé le retrait pur et simple de ces propositions qu’ils estiment enfreindre l’indépendance de la justice.

La seule journée du mercredi 24 juin a vu les manifestants vandaliser les patrimoines de certaines personnalité du FCC. Notamment, Jean-Marie Kasamaba, DG de télé 50, André Kimbuta, ancien gouverneur de Kinshasa et Ngoy Kasanji, ancien gouverneur du Kasai oriental, tous du PPRD, parti politique de Joseph Kabila, président honoraire de la RDC.

Liévin LUZOLO

Afriquinfo vous interdit totalement de copier le contenu de son site web