RDC : Le Conseil des Ministres charge le Premier Ministre de se pencher sur une créance de 75 millions USD de SEP CONGO

Le président Tshisekedi et le premier ministre Ilunkamba. Photo de tiers

Ecouter cette information

Le Service des Entreprises Pétrolières (SEP CONGO), pourrait bientôt recouvrer sa créance de 75 millions de dollars américains sur l’État, et sur les sociétés commerciales pétrolières.

En effet, son dossier a figuré dans la communication du Chef de l’État au cours de la 50ième réunion ordinaire du Conseil des Ministres tenue vendredi 25 septembre 2020 par vidéoconférence.

“Devant la situation critique que traverse SEP CONGO du fait notamment d’une créance de 75 millions de dollars américains non encore recouvrée sur l’État, et sur leurs sociétés commerciales pétrolières et des conséquences fâcheuses qui en découleront, au plan économique et social, le Conseil des Ministres, à l’initiative du Président de la République, a chargé le Premier Ministre de se pencher, avec les Ministres sectoriels concernés, sur ce cas et de proposer les mécanismes de paiement devant prendre en compte, dans le meilleur délai la possibilité de libérer une quotité suffisante de la dette de SEP CONGO”, rapporte le compte-rendu dû Porte-parole du Gouvernement, David Jolino Makelele.

A lire aussi:  RDC : Joseph Kabila, énième plainte contre l'ancien Président

Signalons que le Service des Entreprises Pétrolières ( SEP CONGO) est le gestionnaire public qui assure le gardiennage des produits pétroliers d’autres entreprises sectorielles.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac