Lutte contre l’insécurité à Lubumbashi : A. Kyungu propose la Jeunesse de l’UNAFEC

Ecouter cette information
227 Vues

Antoine-Gabriel Kyungu wa Kumwanza remet en cause l’engagement de l’Assemblée provinciale du Haut -Katanga dans la lutte contre l’insecurité dans la province du Haut-Katanga.Au cours de sa traditionelle matinée politique dominicale ce dimanche 23 février 2020, ce député provincial, élu de Lubumbashi le bureau de a ouvertement accusé le bureau de l’organe délibérant de complicité dans l’insécurité qui se vit dans plusieurs coins de la province

“Aujourd’hui, on tue par méchanceté, surtout dans les quartiers périphériques. Puisque je suis membre de l’Assemblée provinciale, j’accuse le bureau de complicité. l’Assemblée provinciale devait ouvrir des journées ouvertes avec le peuple pour comprendre le contour de cette question et interpeller les responsables du secteur de l’intérieur et sécurité en province . Est-ce difficile de décréter des bouclages permanents dans des quartiers à problème ? C’est simplement un sabotage.
Des mesures doivent être prises en urgence. Nous avons été élus pour plaider la cause du peuple aujourd’hui meurtri. Si vous avez échoué demandez nous de vous offrir un appui avec la jeunesse de l’UNAFEC, trop c’est trop”, a déclaré le Président National de l’UNAFEC.

La ville de Lubumbashi et la province du Haut-Katanga restent en proie à l’insécurité et particulièrement
La commune de la Ruashi dans la partie Est de la ville demeure le tendon d’Achille, Où la semaine dernière, plus de 12 maisons ont été cambriolées.

Toutefois, il faut signaler que la situation sécuritaire est relativement calme comparativement à la situation qui a prévalu en début d’année. Face à cette recrudescence,.le gouvernement provincial a décidé de transférer les coupables à la prison centrale d’Angenga dans le grand Équateur.

Chris Lumbu

Afriquinfo vous interdit totalement de copier le contenu de son site web