Actualités Politique Sécurité

Lubumbashi : les maï-maï Bakata katanga interceptés

35 Vues

Ils sont cinq insurgés Maï-maï bakata Katanga, les personnes présentées au gouverneur de la province du Haut-Katanga comme chef de files des insurgés «  Bakata Katanga ». Kazadi Tshiyama, son jeune frère ainsi que son épouse ont été appréhendés ce jeudi 08 Août par la commission mixte PNC-FARDC mise sur pieds il y a peu.

Les insurgés détenaient plusieurs objets dont un décret nommant Kazadi Tshiyama lieutenant général de leur mouvement «le  front de libération nationale pour le Congo », quelques armes blanches constituées des couteaux domestiques et des gris-gris pour confère aux combattants l’invulnérabilité.

Le groupe a été présenté au gouverneur de province. Le colonel Franc Ithambo a expliqué à Jacques Kyabula Katwe le mode opératoire et les circonstances dans lequel les insurgés ont été interceptés.

Le chef de l’exécutif provincial a condamné cet acte. Les ennemis de la paix n’ont pas de place dans le Haut-Katanga « ça, c’est devenu la province du Haut-Katanga. C’est illusoire de penser que cette province sera une province à part ; elle ne sera plus jamais réunifiée avec les autres provinces issue du démembrement du Katanga…pour que vous la détachiez du pays. Vous vous livrés à des efforts perdus d’avance et vains » a déclaré Jacques Kyabula Katwe à la bande de Kazadi Tshiyama.

Des sources proches de l’armée affirment que ces sécessionnistes a été interceptés au centre-ville de Lubumbashi. Ils envisageaient de prendre le contrôle du gouvernorat et de proclamer l’indépendance du Katanga.

D’ailleurs l’enclos du gouvernorat reste quadrillé par les soldats et de la commission mixte Fardc-PNC.

L’alerte est générale, beaucoup des lushois ont même regagné leurs domiciles plutôt que d’habitudes suite à cette information.
du Congo mai-mai «  Batata Katanga ».

Chris Lumbu

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.