Actualités Société

Lubumbashi : Le procès sur la gestion de la redevance minière se fait toujours attendre

5
(1)
28 Vues

Attendu par une grande partie de l’opinion publique et de la société civile en particulier, le procès sur la gestion des frais de la redevance minière par les bourgmestres se fait toujours attendre.

Les auditions prévues pour mardi et mercredi n’ont pas eu lieu. Aucun bourgmestre ne s’est présenté devant le magistrat. Seul, les responsables de l’Ong qui porte plainte étaient présents.

Selon les greffiers, l’audience du mardi qui devait voir Brigitte Biamungu, bourgmestre de la Ruashi répondre aux questions du procureur, a été décalée. Au motif que la concernée était également interpellée à l’Assemblée provinciale. Mais le deuxième jour c’est-à-dire le mercredi Éric Twite, le deuxième bourgmestre, ne s’est pas non plus présenté devant les instances judiciaires. Tout porte à croire que le scénario sera le même ce jeudi.

Capitulation ou rejet ?

Une convocation de la justice étant coercitive, la posture de ces animateurs des Entités Territoriales Décentralisées suscitent des questions. L’affaire est -elle classée sans suite ? Le plaignant s’est-il ravisé ?

Contacté par Electionnet, Maître King Mushililanama affirme que la plainte reste valable. Cependant tous les bourgmestres refusent carrément de répondre aux questions de la presse.

Des sources proches de ces autorités alleguent qu’à vous l’issue de la tripartite de lundi dernier entre les miniers, les autorités politiques et les ETDs; il a été strictement interdit aux bourgmestres de parler en public sur la gestion des fonds de la redevance minière et surtout sur leurs affectations. L’ordre emanerait directement du gouvernorat de province qui perçoit aussi 15 % sur la part des ETDs hormis les 25% de la province tel que consacré par la l’article 242 du code minier révisé.

Les mêmes sources affirment que des pressions seraient exercées sur le pouvoir judiciaire pour ne pas donner de suite à cette requête de la société civile. Plus encore, des mécanismes sont déjà mis en place pour faire taire L’ auteur de cette plainte.

La Rédaction

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.