Lomami: plus de 90 enseignants et fonctionnaires de l’Etat privés de leur salaire

Ecouter cette information
180 Vues

La privation de salaire des agents et fonctionnaires de l’État ainsi que les enseignants par la Banque commerciale TMB Kabinda ne cesse de provoquer des frustrations dans le Chef de travailleurs du territoire de Lubao.

Après la grande plaie des noms mal orthographiés dont nombreux étaient au chef-lieu de la Province de Lomami, cette fois-ci, à Kabinda pour la régularisation de leur situation, une nouvelle douleur vient s’ajouter à cette plaie qui est encore fraîche. Il s’agit des soldes vides pour plus de 90 enseignants du territoire y compris les fonctionnaires et agents de l’Etat.

Du côté Syndicat des Agents et fonctionnaires de l’Etat, les avis restent partagés, et l’on indique ne pas comprendre comment la TMB peut cette fois-ci payer en avance alors que les agents de Lubao sont payés le plus souvent un mois de 120jours.

Pour sa part, le Président de la Société civile de Lubao appelle la banque TMB à régulariser cette situation, faute de quoi, elle organisera une marche de protestation.

“La situation risquerait de s’empirer si la TMB Kabinda n’arrivait pas à payer les agents et fonctionnaires de l’État ainsi que les enseignants, faute de quoi une marche de protestation sera observée pour contrer cette manœuvre de la Banque TMB” a dit Chrispin LUMAMI dans une interview accordée à la presse locale.

En outre, la Société Civile dénonce les mépris à l’endroit des agents et fonctionnaires de l’Etat par les agents de l’ordre commis à la Sécurité de la banque TMB.

Jean Paul Tshimanga

Afriquinfo vous interdit totalement de copier le contenu de son site web