Ituri: Les humanitaires en déficit financier pour la prise en charge de 660.000 déplacés internes

Des deplacés en fuite parcourent de milliers de kilometres à pieds pour quiter Djugu et regagner Bunia Photo ©Luc Malembe

Ecouter cette information

La coordination des actions humanitaire des Nations unies se dit préoccupée par les massacres des populations dans la province de l’Ituri. Le coordonnateur humanitaire des nations unies en République Démocratique du Congo se dit préoccupé par la recrudescence de l’insécurité dans la province de l’Ituri ce 6 derniers mois particulièrement où la situation humanitaire s’est considérablement détériorée.

A lire aussi:  Ituri: Inondations et tracasseries lacustres, le calvaire de la population de Mahagi

En effet, dans un communiqué publié ce lundi, Yvon Edumbu, responsable de la communication du bureau de coordination des actions humanitaires, OCHA a fait savoir que plus de 660.000 personnes ont pu se déplacer pour fuir les atrocités des groupes armés actifs dans les territoires de Djugu, Mahagi et Irumu.

Intégralité du communiqué parvenu à election-net.com

Tout en demandant les appuis financiers des partenaires pour faire face à la situation humanitaire, l’agence onusienne rappelle aux autorités congolaises de prendre leurs responsabilités dans ce domaine de la sécurisation des populations et de leurs biens.

A lire aussi:  Ituri: La population regagne les trois anciens bastions des miliciens maï-maï

José-Junior Owawa