Écoles et Coronavirus en RDC : Un 2 Juillet sans proclamation

Quelques élèves de Goma au Nord-Kivu/ photo tiers

Ecouter cette information

Depuis le 18 mars 2020, le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi a déclaré l’état d’urgence sanitaire. Et cela, suite à la pandémie du Coronavirus qui secoue son pays. La décision du président a fait qu’il y ait l’innopérationalité des écoles et universités sur toute l’étendue de la République.

Déjà plusieurs semaines depuis que les apprenants, élèves, écoliers et étudiants ne sont pas visibles sur la route en direction de leurs écoles et universités respectives.

Leur sort est ignoré par eux même. Et de l’autre côté, les autorités rassurent qu’il y aura bel et bien reprise des cours pour cette année scolaire et académique 2019-2020, malgré que le contraire est constaté sur terrain vu la montée des cas positifs de la Covid 19 publiés journalierement dans les différents bulletins de l’Institut Nationale de Recherche Biomédicales (INRB).

Un premier 2 juillet sans proclamation, consommé en RDC

En République Démocratique du Congo, (RDC), chaque 2 juillet, les écoles maternelles, primaires et secondaires ont cette coutume de donner les résultats aux apprenants. Ce qui s’appelle ”proclamation” qui sanctionne la clôture de l’année scolaire. Pour 2019-2020, le Coronavirus a tout changé, plus d’un apprenant ne doute que l’année s’est déclarée « blanche » d’elle-même . Et, c’est parce que la Covid 19 a rendu les cours scolaires et académiques inaccessibles ?

A lire aussi:  RDC: ''Moise Katumbi n’a rencontré aucun diplomate US ni accordé d’entretien politique…'', (Olivier Kamitatu)

Enseignement à distance ; chimère ou réalité…

Le ministère de l’enseignement primaire secondaire et professionnel (EPSP), avait opté pour un enseignement à distance qui allait être dispensé sur les radios et télévisions à travers le pays. Une proposition qui a rencontré l’assentiment des certains partenaires dans le secteur de l’éducation comme UNICEF et autres. Ces derniers pouvaient apporter un appui pour faire réussir cette proposition en cette période où le pays est secoué par le Coronavirus.

Visiblement rien n’a été trouvé comme résultat positif plusieurs semaines après la pratique de cet enseignement à distance. 2 juillet sans proclamation malgré la présence de l’enseignement dit « à distance ».

A lire aussi:  Tanganyika: la tenue de la conférence de paix entre Pygmées et Bantous fixée du 23 au 30 septembre 2020

Plus d’un observateur qualifie de « chimère » cet enseignement et cela parce « qu’il estime qu’il n’a jamais été effectif dans les coins et recoins en République Démocratique du Congo ».

À quand la reprise des cours ?

Ceux et celles qui pouvaient donner une explication quant à ce, préfèrent garder silence. Le motif est connu par eux même. Mais d’après tout, les parents, enseignants, écoliers élèves et étudiants ont déjà oublié l’année scolaire et académique 2019-2020, ceux-ci savent qu’elle ne reviendra plus, Oui elle est déjà perdue à cause du Coronavirus !

Une seule question reste sans réponse, les écoles pourront-elles rouvrir les portes en septembre pour débuter l’année 2020-2021?

Prince Bagheni, à Goma