Covid19/Irène Esambo aux jeunes sourds-muets: “levons-nous pour le combattre en respectant les gestes barrières”

Jeunes sourds muets

Un groupe des jeunes sourds-muets. Ph Cellcom Min des PVH.

Ecouter cette information

La population dans son ensemble a bénéficié des messages de sensibilisation à la covid-19. Or, certaines catégories, comme les personnes sourdes muettes n’ont pas eues le même privilège faute de canaux de transmission.

C’est la nécessité de l’organisation de cette campagne de sensibilisation organisée par le Ministère délégué chargé des personnes vivant avec Handicap et autres personnes vulnérables, en collaboration avec la conseillère du chef de l’Etat en charge de la jeunesse et les violences sexuelles, le Conseil national de la Jeunesse et la Fondation Hj, ce jeudi 10 septembre 2020, à Kinshasa.

En effet, la Ministre déléguée en charge des PVH et APV Irène Esambo, représentée par l’un de ses collaborateurs M.Dominique Mulamba, a encouragé le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) qui a déployé des Équipes de mobilisation des jeunes sourds muets à travers des descentes sur terrain à des endroits stratégiques afin de faire comprendre dans les langues des signes que, la fin de l’état d’urgence ne signifiait nullement la fin de la pandemie de Covid-19.

A lire aussi:  Maniema: Deux bureaux de la police saccagés par la population à Kalima.

Par contre, elle est l’indication de toute la nation de reprendre la vie normale dans le strict respect des gestes barrières, comme l’a évoqué le chef de l’État lors de la levée dudit état d’urgence.

Irène Esambo, ministre déléguée, a invité les personnes sourdes muettes au dynamisme ayant en elles l’esprit de combativité dans la conscience accrue et capable d’amenée les restes de leur à adopter un comportement responsable face à cette pandemie et stopper ainsi sa progression.

Elle a, ensuite, sensibilisé par la même occasion la communauté, chacun dans son secteur, à une prise de conscience, car le Corona virus existe et tue.

«Levons-nous comme un seul homme pour le combattre en respectant les barrières», a insisté la Ministre.

Les jeunes sourds muets sont aujourd’hui un grand mouvement de changement et de ce fait, ils sont également au centre d’intérêt du Gouvernement de la République.

Prenant la parole, à son tour, Chantale Yelu Mulop, conseillère du chef de l’Etat en charge de la jeunesse et violences sexuelles a salué les efforts entrepris par la ministre en charge des PVH qui, malgré les moyens limités, a pu sensibiliser les personnes vivant avec Handicap en leur distribuant des masques et intrants pour lutter contre la covid-19.

A lire aussi:  Covid-19: La RDC franchit la symbolique barre de 5.000 infections

Et de renchérir que La santé des jeunes quelque soit leur état physique et rang social préoccupe le Chef de l’Etat Félix Antoine TSHISEKEDI qui a pris à bras le corps cette situation depuis le 23 mars dernier pour sécuriser la population.

Chantale Yelu a invité les jeunes sourds muets à se rapprocher du Conseil National de la jeunesse pour leur encadrement puisque l’égalité des chances prônée par le chef de l’Etat offre l’opportunité d’emploi à tous et n’exige aucune disposition physique.

Cependant, la Covid-19 est une réalité. il n’y a encore ni vaccin ,ni médicament , le moyen pour se protéger reste la prévention. Les jeunes ont donc la responsabilité de se protéger et de protéger les autres en vue de retenir éveiller un maximum des personnes.

Liévin LUZOLO